Nettoyeurs de registre

Registre Windows 101 – Comprendre la structure du registre

Posted by admin

À première vue, le registre Windows peut sembler une bête compliquée et maladroite, mais avec un peu de connaissances, les propriétaires de PC seront en mesure de déchiffrer et de comprendre ce qui se passe dans ce fichier système essentiel.

Le registre Windows utilise une structure hiérarchique, quelque peu similaire à la structure que les utilisateurs de l’Explorateur Windows peuvent connaître. Les utilisateurs accèdent au registre Windows à l’aide d’un programme appelé Regedit, et cet utilitaire fait partie intégrante du système d’exploitation Windows.

La structure du registre est divisée en cinq parties principales, connues sous le nom de ruches par les geeks de l’informatique partout. Ces ruches ne contiennent pas d’abeilles et de miel, mais des informations sur le matériel et les logiciels, ainsi que les préférences des utilisateurs, les associations de fichiers, etc. Les cinq composants qui composent le registre Windows sont:

* HKEY_CLASSES_ROOT – Ce composant contient des éléments tels que les associations de fichiers, les informations de raccourci et les informations OLE.

* HKEY_CURRENT_USER – Ce composant fournit des informations sur l’utilisateur actuellement connecté à l’ordinateur, y compris les préférences de l’utilisateur, les paramètres, etc.

* HKEY_LOCAL_MACHINE – Ce composant contient des informations spécifiques à l’ordinateur lui-même, y compris les paramètres matériels et logiciels. Ce composant contient également des informations détaillées sur tout le matériel et les logiciels du système.

* HKEY_USERS – Ce composant stocke des informations sur tous les utilisateurs qui se sont déjà connectés au PC. Ces informations comprennent les préférences de l’utilisateur, les paramètres et d’autres informations essentielles. Chaque utilisateur possède sa propre sous-clé SID située directement sous le composant utilisateur principal.

* HKEY_CURRENT_CONFIG – Ce composant contient des informations relatives à la configuration actuellement connectée, y compris les paramètres matériels et logiciels.

En utilisant ces ruches, les propriétaires de PC peuvent explorer la structure des fichiers pour trouver les clés de registre spécifiques liées à leur matériel et logiciel individuels. La modification manuelle du registre n’est pas quelque chose à prendre à la légère, car la suppression ou la modification accidentelle d’une seule clé de registre peut paralyser les performances d’un logiciel, d’un matériel essentiel ou même de l’ensemble du système. Il est conseillé aux utilisateurs de toujours exporter le registre vers un emplacement de sauvegarde avant d’apporter la moindre modification à une ou plusieurs clés de registre.

Heureusement, Registry Mechanic offre un moyen simple de faire cette sauvegarde. Les utilisateurs cliquent simplement sur le menu Fichier et choisissent Exporter. Ils peuvent ensuite exporter une clé spécifique ou l’intégralité du registre vers un emplacement sûr à des fins de sauvegarde. Cette sauvegarde permet aux utilisateurs de restaurer le registre précédent si une modification pose des problèmes.

Les utilisateurs peuvent également éviter les problèmes en analysant et en nettoyant régulièrement leurs fichiers de registre. De nombreux fichiers de registre Windows contiennent des clés de registre redondantes laissées par des programmes désinstallés, des clés de registre manquantes créées par des installations et des suppressions de logiciels infructueuses et des clés de registre corrompues créées par des arrêts inattendus, des virus informatiques et d’autres problèmes. Une analyse régulière du registre à la recherche de problèmes et la suppression des entrées inutiles peuvent aider à améliorer les performances du système et à éviter des problèmes majeurs sur la route.

Leave A Comment