Informatique légale

Un regard sur la cybercriminalité

Posted by admin

La cybercriminalité est définie comme tout acte criminel impliquant des ordinateurs, des infrastructures de réseau et / ou des équipements de communication.

Dans les premières années de la conception, la cybercriminalité n’était pas aussi répandue qu’aujourd’hui. Il était généralement commis par une personne non autorisée ou un petit groupe d’individus qui recherchaient simplement des informations sur l’entreprise ou des informations personnelles. La majorité des intrus tentaient de voir à quelle profondeur ils pouvaient pénétrer sans être détectés. Les intentions de ces individus n’étaient pas toujours criminelles, mais leurs actions étaient considérées comme telles, même s’il n’y avait généralement pas de dommage durable autre que l’espionnage.

En peu de temps, la cybercriminalité a rapidement évolué, passant des espions à ceux qui recherchaient des informations ou déployaient des virus. Si vous regardez l’évolution de la cybercriminalité, elle est comparable à l’évolution de la sécurité d’une banque. Au début, les banques étaient beaucoup moins complexes que les banques d’aujourd’hui, donc accéder à ces banques pour obtenir des informations ou des gains financiers était un processus facile, c’est-à-dire que les banques du début du XXe siècle auraient été beaucoup plus faciles d’accès que les banques complexes d’aujourd’hui.

Aujourd’hui, la cybercriminalité est l’un des domaines de criminalité à la croissance la plus rapide. Les problèmes liés à la cybercriminalité sont beaucoup plus complexes et plus clairs. Il évolue et se propage à un rythme alarmant. Les syndicats du crime organisé travaillent ensemble pour couvrir une grande variété d’activités de cybercriminalité dans le seul but de réaliser des gains financiers. Leurs intentions sont criminelles et ce bassin d’individus continue de croître rapidement.

Étant donné que la cybercriminalité est une méthode anonyme pour commettre des actes criminels, un nombre croissant de criminels tirent parti de l’accessibilité et de l’anonymat fournis par la technologie, et contrairement à la plupart des activités criminelles normales, les défis auxquels nous sommes confrontés avec la cybercriminalité ne seront pas uniquement abordés au niveau local. La nature mondiale d’Internet a donné aux criminels la possibilité de commettre pratiquement n’importe quel type de cybercriminalité illégale, pour qui ils veulent, de n’importe où dans le monde. C’est une mauvaise combinaison pour une société de plus en plus connectée par la technologie.

Certaines méthodes modernes de cybercriminalité comprennent le piratage, le craquage, le vol d’identité, la fraude sur Internet, le cyber-cambriolage, la fraude bancaire, les failles de sécurité d’entreprise, la chasse sous-marine et la fraude par courrier électronique. La mise en place de défenses contre les cybercriminels deviendra de plus en plus difficile pour les entreprises de répondre à la demande. En fait, de nombreux experts estiment aujourd’hui que nous ne gagnons pas la bataille contre la cybercriminalité et que le nombre de hackers criminels est supérieur au nombre de hackers éthiques. Une tendance qui ne semble pas changer à aucun moment dans un avenir proche.

Leave A Comment